Qui peut circuler sur les voies vertes ?

Publié le : 21 septembre 20224 mins de lecture

Les voies vertes, qui sont des chemins ou des pistes cyclables aménagés sur des anciennes voies ferrées, sont un moyen populaire de transport doux en France. Mais qui peut les utiliser et quelles règles s’y appliquent ? Les voies vertes sont ouvertes à tous, à pied, à vélo, en roller, en trottinette. Toutefois, il est interdit de les emprunter avec des véhicules motorisés, sauf les vélos électriques et les fauteuils roulants électriques. Les chiens sont acceptés s’ils sont tenus en laisse. Il est important de respecter les différents usagers et de circuler à une vitesse adaptée. Les voies vertes sont souvent partagées entre piétons et cyclistes, il faut donc être attentif et circuler à une vitesse raisonnable. Les enfants doivent être accompagnés par un adulte. Les parents doivent être particulièrement vigilants car les enfants peuvent être distraits par le paysage. Il est interdit de faire du bruit et de perturber la tranquillité des riverains. Les voies vertes sont des lieux de détente et de relaxation, il faut donc respecter le calme et la tranquillité des autres usagers. Il est important de ne pas jeter de déchets sur les voies vertes et de les maintenir propres. En France, il est obligatoire de ramasser ses déchets et de les déposer dans les poubelles prévues à cet effet. En respectant ces quelques règles, chacun peut profiter pleinement des voies vertes et des nombreux bienfaits qu’elles apportent !

Les voies vertes sont réservées à la circulation d’usagers non motorisés

Les voies vertes sont réservées à la circulation d’usagers non motorisés. Cela signifie que les vélos, les trottinettes, les skates et les patins à roues alignées sont les seuls moyens de transport autorisés sur ces routes. Les piétons peuvent également emprunter les voies vertes, mais ils doivent céder le passage aux cyclistes. Les voies vertes sont un excellent moyen de se déplacer dans une ville, car elles sont généralement moins encombrées que les routes traditionnelles. De plus, elles offrent souvent une vue plus agréable des alentours.

Qui est prioritaire sur une voie verte ?

Les piétons sont les utilisateurs les plus vulnérables sur les voies vertes. Ils ont donc la priorité sur les autres usagers. Les cyclistes doivent être particulièrement vigilants envers les piétons et rouler à une vitesse adaptée. Les personnes à mobilité réduite ont aussi la priorité sur les voies vertes. Les personnes en fauteuil roulant, les personnes avec des difficultés de marche ou les personnes accompagnées d’un animal de assistance ont toutes le droit de profiter des voies vertes en toute sécurité. Enfin, les enfants sont également des usagers prioritaires sur les voies vertes. Les parents doivent veiller à ce que leurs enfants soient toujours accompagnés et à une distance raisonnable. Les enfants doivent être éduqués sur les dangers potentiels et savoir comment se comporter en cas de rencontre avec un autre usager.

Plan du site